RICARD

Paul Ricard a 22 ans lorsqu’il crée la boisson anisée Ricard.

Durant un an, il façonne son œuvre, décrypte chaque arôme afin de parvenir à une qualité constante et à une harmonie parfaite.

C’est ainsi qu’en 1932, Ricard est né. La recette originale créée par Paul Ricard est restée inchangée depuis. La qualité et l’harmonie des ingrédients sont à la base de son succès.

La Fraîcheur RICARD.

C’est au travers du rituel de consommation que s’exprime cette fraîcheur, lorsque beaucoup d’eau et une cascade de glaçons viennent libérer la saveur des arômes naturels et la fraîcheur de l’anis étoilé.

Ainsi, plus de 80 ans après sa création, Ricard s’affiche toujours comme le plus frais des apéritifs.

ROBE

Une couleur dorée identifiable, liée à la qualité de notre matière première : la Réglisse.

BOUCHE

Une typicité Anis/Réglisse équilibrée.

NEZ

Un nez complexe et boisé dominé par des notes fraîches et végétales.

FINALE

Une intensité aromatique forte, dominée par l’anis puis la Réglisse.

Bouteille Verre 1000 ml

Usage prévu

Consommation humaine recommandée pour :

  • Les adultes
  • Les personnes bien portantes
  • Accompagner un repas
  • Agrémenter un évènement/fête/ anniversaire/soirée

Conditions de manipulation raisonnablement attendues du produit fini

  • Ouverture manuelle de la bouteille

Type de consommation autorisée : indirecte, avec un verre/gobelet propre.

  • Bien refermer la bouteille après utilisation.
  • Entreposer dans un endroit propre et sec à l’abri du soleil.
  • Ne pas entreposer à côté des produits chimiques ( Peinture, hydrocarbures, etc…)

Groupes d’utilisateurs / Consommateurs cibles

  • Adolescents de plus de 18 ans
  • Les personnes âgées bien portantes.

Groupes de consommateurs connus pour être particulièrement vulnérables à des dangers liés à la sécurité des denrées alimentaires

  • Les nourrissons
  • Les enfants et adolescents de moins de 18 ans
  • Les personnes convalescentes
  • Les personnes atteintes de diabète
  • Les femmes enceintes

Les utilisations erronées ou fautives raisonnablement prévisibles

Eviter :

  • De conserver une bouteille ouverte à l’air ambiant pour consommation ultérieure (plus de 24heures)
  • D’utiliser du matériel sale
  • De laisser la bouteille ouverte après s’être servi pour une utilisation ultérieure